Programme Mise à niveau globale

Le Programme National est le cadre de définition et de mise en œuvre de la politique nationale de Mise à Niveau. Il articule l'ensemble des projets de mise à niveau au Sénégal.

Le Programme de Mise à Niveau Globale

Dans un contexte économique caractérisé par un environnement très concurrentiel, des niveaux de performance bas et des rentabilités faibles, le concept de mise à niveau s’avère être un outil puissant d’amélioration de compétitivité à la disposition des chefs d’entreprises pour exploiter leurs potentialités de développement et les aider à transformer leurs entreprises en champion de la productivité et de la rentabilité.

Destinée aux entreprises à potentiel de croissance important, la Mise à Niveau repose essentiellement sur les notions d’Etalonnage et de Rattrapage :

Etalonnage par rapport aux meilleures pratiques de management, de production, et en termes de responsabilité sociale.

Rattrapage par rapport aux écarts constatés avec les standards internationaux de compétitivité propres à chaque secteur d’activité.

Cette démarche itérative permettra au bout du compte de faire de l’entreprise sénégalaise engagée dans un processus de Mise à Niveau, une entreprise de classe internationale !

Critères d’éligibilité

Pour être éligible à nos programmes, l’entreprise doit :

  • Adhérer volontairement au PMN ;
  • Etre une entreprise de droit sénégalais,
  • Formellement constituée,
  • Fiscalement transparente ;
  • Justifier d’un à deux ans d’activités selon les programmes ;
  • Avoir 1 CA inférieur à 30 milliards de FCFA pour la mise à niveau globale ;
  • Etre réellement en activité et ne pas être en liquidation ou en règlement judiciaire ;
  • Etre en mesure de mobiliser des fonds propres ou avoir un partenaire bancaire pour financer son plan de Mise à Niveau ;
  • S’engager à faire certifier annuellement ses comptes par un expert-comptable agréé ;

Ne pas appartenir aux secteurs financiers, aux services collectifs et personnels, au commerce ou autres activités immobilières et enfin s’engager à respecter les conditions du processus de mise à niveau.

L’entreprise s’engage à élaborer un Programme de Mise à Niveau sur fonds propres (autofinancement) ou par emprunt bancaire. Ce qui suppose, dans le premier cas, l’établissement d’un engagement écrit et, dans le second, l’établissement d’une attestation bancaire qui confirme les modalités de financement du plan d’investissement.

L’entreprise peut sur cette base optionnelle finaliser son dossier et adresser une requête au BMN qui procède à l’évaluation financière et technique du plan de mise à niveau.

Le dossier est présenté par la suite au Comité de Pilotage du BMN pour examen. En cas d’avis favorable, une Convention BMN/Entreprise est signée pour matérialiser les engagements respectifs des deux parties.

Après réalisation de son plan d’investissement, l’entreprise demande au BMN de lancer des procédures de suivi de son plan de mise à niveau avec une copie du bilan certifié de l’année précédente. Le BMN charge un expert, membre de l’Ordre, du suivi des investissements, consécutivement à la vérification de la situation financière.

Après validation des investissements réalisés, le BMN vérifie les règles de déblocage et procède au calcul des primes effectives. Le Président du Comité de Pilotage demande dès lors le déblocage des primes revues, selon les procédures administratives en vigueur au niveau du Ministère de l’Economie et des Finances.

ATOUTS DU BMN

Une démarche concertée

Le BMN est issu d’une concertation entre l’Etat, le Secteur Privé et les Institutions Bancaires. Cette démarche de collaboration se reflète dans la composition du Comité de Pilotage du BMN, organe de coordination de la politique nationale, dirigé par le Secteur Privé.

Un programme itératif

Le BMN est conçu comme un programme ouvert qui s’enrichit des expériences pilotes pour une innovation en continu et une adaptation en permanence de l’offre, des services et des approches aux besoins des entreprises sénégalaises.

Une base élargie

La principale caractéristique du BMN sénégalais dans sa version pilote est son élargissement à la plupart des activités économiques productrices de richesses nationales.

Un service intégré

Le BMN offre aux entreprises une combinaison inédite qui réunit :

  • l’appui dans la réflexion stratégique de l’entreprise volontaire,
  • la contribution financière à l’investissement et
  • le coaching dans la mise en œuvre des options de mise à niveau qui au-delà des prestations conventionnelles sécurisent, garantissent et accélèrent l’intensité des changements.

COMITÉ DE PILOTAGE

Le Comité de Pilotage (COPIL) créé par arrêté du Premier Ministre est chargé de coordonner la politique nationale de mise à niveau et d’administrer le dispositif de financement.
Le COPIL a la responsabilité de la validation des plans de mise à niveau des entreprises sur proposition du BMN. Il décide de l’octroi des primes et saisit le Ministère des Finances pour leur attribution.
La composition du COPIL est tripartite. Elle réunit les structures de l’Etat, le Secteur Privé et les Institutions Bancaires. Elle comprend :

  • La Primature.
  • Le Ministère des PME, de l’Entreprenariat Féminin et de la MicroFinance.
  • Le Ministère de l’Economie et des Finances, et le Ministère de l’Industrie et de l’Artisanat.
  • Les Associations Patronales (CNP, CNES, ACCIAD).
  • Les Associations Professionnelles des Banques et Etablissements Financiers (APBEF).

ORGANE DE MISE EN ŒUVRE

Le Bureau de Mise à Niveau est l’outil de mise en œuvre du BMN. Il assure également le secrétariat du comité de pilotage.

OBJECTIFS

Renforcer globalement la position concurrentielle de l’entreprise sénégalaise et de façon spécifique :

  • Augmenter et pérenniser la compétitivité des entreprises.
  • Accompagner le développement d’une nouvelle culture d’entreprise.
  • Favoriser l’intégration et la densification du tissu d’entreprises.
  • Développer les exportations.

RÉSULTATS ATTENDUS

  • Contribution à la croissance accélérée.
  • Dynamisation de l’investissement.
  • Stabilisation et création des emplois.
  • Pérennisation et durabilité des entreprises.
  • Développement de pôles de compétences à haute valeur ajoutée.

Télécharger la fiche d’adhésion