Le Programme de mise à niveau spécifique « Développer l’Emploi au Sénégal »

Le Programme « Développer l’emploi au Sénégal, Renforcement de la compétitivité des entreprises et de l’employabilité dans les zones de départ » financé par l’Union Européenne, avec délégation à l’Agence Française de Développement, prévu pour une durée de 4 ans (2017 -2020) a été officiellement lancé le 10 mai 2017.
Doté d’un budget global de 26 milliards de FCFA, dont 7,7 milliards pour la Mise à Niveau des Entreprises, ce Programme vise à soutenir la création et le développement des Petites et Moyennes Entreprises, ainsi que la formation et l’insertion professionnelle des jeunes dans les régions de Ziguinchor, Kolda, Sédhiou, Kédougou, Tambacounda, Saint-Louis, Louga et Matam, afin de lutter contre les causes profondes de l’immigration clandestine.
Le programme « Développer l’Emploi au Sénégal » vise à :

  • Renforcer le tissu d’entreprises locales ;
  • Elargir l’accès équitable à la formation professionnelle ;
  • Faciliter l’accès au financement pour les bénéficiaires ;
  • Informer sur les opportunités économiques au Sénégal.

Coordonné par la Délégation de l’Union européenne à Dakar, le programme « Développer l’Emploi au Sénégal » est mis en œuvre par l’AFD (Agence Française de Développement) pour le volet « Renforcer le tissu d’entreprises locales » en partenariat avec le Bureau de Mise à Niveau (BMN) et l’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Eentreprises (ADEPME).

Le programme comporte également une campagne de communication, intitulée « Tekki Fii », dont l’objectif est de sensibiliser sur les dangers de la migration clandestine et d’informer sur les différentes opportunités et dispositifs existants dans les domaines de la formation professionnelle, de la création et de la mise à niveau d’entreprises au Sénégal.

Pour être éligible à nos programmes, l’entreprise doit :

  • Adhérer volontairement au PMN ;
  • Etre une entreprise de droit sénégalais,
  • Formellement constituée,
  • Fiscalement transparente ;
  • Justifier d’un à deux ans d’activités selon les programmes ;
  • Avoir 1 CA inférieur à 30 milliards de FCFA pour la mise à niveau globale ;
  • Avoir 1 CA inférieur à 500 Millions de FCFA pour la mise à niveau spécifique ;
  • Etre réellement en activité et ne pas être en liquidation ou en règlement judiciaire ;
  • Etre en mesure de mobiliser des fonds propres ou avoir un partenaire bancaire pour financer son plan de Mise à Niveau ;
  • S’engager à faire certifier annuellement ses comptes par un expert-comptable agréé ;

Ne pas appartenir aux secteurs financiers, aux services collectifs et personnels, au commerce ou autres activités immobilières et enfin s’engager à respecter les conditions du processus de mise à niveau.

Télécharger la fiche d’adhésion