Environnement et Efficacité Energétique

Le Bureau de Mise à Niveau (BMN), en phase de pérennisation, a intégré dans ses missions la thématique « Environnement et Efficacité Energétique »

Depuis 2010, le BMN a intégré les volets environnement et efficacité énergétique dans son programme de mise à niveau pour inciter les entreprises à investir dans la maitrise de l’énergie à mieux prendre en compte l’impact de leurs activités sur l’environnement. Ces volets s’articulent sur les points suivants :

Pour l’Environnement :

  • la réduction des GES
  • la dépollution industrielle
  • la réduction et le traitement des effluents et rejets atmosphériques,
  • la gestion des déchets industriels
  • la valorisation des déchets,
  • l’installation – contrôle de la pollution

Pour l’Efficacité Energétique :

  • le recours aux énergies renouvelables.
  • la maitrise de l’énergie
  • la maitrise de la production

C’est fort de son implication dans les projets liés au développement durable et dans l’accompagnement des entreprises que le BMN a été choisi comme étant membre du réseau des Centres de Production Propre (RECPnet) qui regroupe plus de 70 pays membres à l’échelle mondiale. Ce dernier a été mis en place par l’ONUDI et l’UNEP et vise à concilier l’industrie verte, qui est conçue pour intégrer les considérations environnementales et sociales dans les opérations des entreprises et la prévention de la pollution en tant que facteur de compétitivité pour les Petites et Moyennes Entreprises.

Avec ce centre de production propre le BMN a la volonté d’être une plateforme d’échange pour développer des projets de Production Propre à destination du secteur privé. Le Centre de Production Propre vise à être un centre de référence et un véritable incubateur pour la promotion et le développement d’emplois verts. Il vise également à aider les industriels à rompre avec les approches traditionnelles et à promouvoir des modes de production et de consommation durables.

C’est ainsi, que le BMN :

  • Assure la coordination pour le Sénégal du projet régional de "Développement Industriel à Faible Emission de Carbone et Résilient aux Changements Climatiques" financé par l’ONUDI et le Gouvernement du Japon. Ce projet vise à orienter les entreprises vers des modes de production sobre en carbone à travers le concept d’Industrie Verte et à la réduction de leur vulnérabilité face aux effets du dérèglement climatique tout en améliorant leur compétitivité.
  • Assure également la coordination pour le Sénégal de l’initiative "Villes Durables pour la promotion des énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, la réduction des POPs et la gestion intégrée des déchets dans les parcs industriels de Dakar et de Diamniadio".
  • Le BMN, est aussi partie prenante du projet de Dépollution de la Baie de Hann, et est chargé d’accompagner les entreprises ciblées dans la mise en œuvre des stations de prétraitement des eaux usées. A ce jour, quatre (4) des six (6) entreprises responsables d’environ 90% de la pollution de la Baie sont accompagnées par le Programme de Mise à Niveau. De plus, le BMN assure l’assistance technique dans le cadre de la gestion de la ligne de crédit d’un montant de 5 000 000 € mise en place par l’AFD au niveau de la SGBS, pour le financement de projets de dépollution et de maitrise de l’énergie.

Volet environnement : vers une entreprise compétitive et propre !

La mise à niveau environnementale, à travers un processus structuré d’appui technique et financier du BMN, vise à accompagner les entreprises sénégalaises vers une production plus propre, efficace et respectueuse de l’environnement. L’objectif général est alors de permettre aux entreprises de réduire et mieux contrôler la pollution sur le milieu naturel.

Le BMN va appuyer les entreprises pour :

  • une réduction et un traitement des rejets polluants (assainissement et traitement des eaux usées industrielles, traitement des rejets atmosphériques, mise en place d’installations de contrôle de la pollution, ...)
  • une gestion efficace des déchets industriels (recyclage et valorisation des résidus)
  • une mise aux normes environnementales conforme à la législation nationale
  • une adoption des standards internationaux en matière de prise en charge de l’environnement comme la série des normes ISO 14 000, mais aussi pour bénéficier des innovations technologiques en matière de préservation de l’environnement
  • toute autre action pouvant permettre une minoration de l’impact néfaste des activités de l’entreprise sur le milieu naturel

Les principales actions en matière de prise en charge de l’environnement :

  • Les diagnostics environnementaux
  • Les études techniques approfondies pour la dépollution (traitement des rejets d’eau et atmosphériques, valorisation des déchets...)
  • Les formations des techniciens pour une prise en charge des aspects environnementaux et pour l’utilisation efficiente des équipements de dépollution
  • La mise en place d’un système de management de l’environnement (ISO 14 001)
  • L’acquisition et la mise en place d’équipements de protection de l’environnement (station de prétraitement des eaux usées, station d’épuration, filtres, installations de contrôle de la pollution...)
  • Le remplacement d’une installation polluante par une autre moins polluante

Volet efficacité énergetique, facteur de compétitivité

  • La mise à niveau énergétique, à travers un processus structuré d’appuis techniques et financiers du BMN, vise à accompagner les entreprises sénégalaises vers une politique de maîtrise de l’énergie à travers l’efficacité énergétique et l’utilisation des énergies renouvelables. L’objectif général est alors de permettre aux entreprises de réaliser des gains de compétitivité sur un facteur de production aussi déterminant que l’énergie.
  • L’efficacité énergétique consiste à satisfaire un besoin donné avec la plus faible quantité d’énergie qui soit. Dans l’entreprise, elle concerne globalement toutes les utilités : l’électricité, l’eau, la vapeur, l’air comprimé, le froid, les combustibles, ...
  • L’efficacité énergétique s’applique aux industries, aux bâtiments, aux transports... Elle génère des gains substantiels en terme :
  • d’économie d’énergie avec un effet positif sur la maîtrise de la consommation énergétique et la réduction du CO2 rejeté dans l’atmosphère (Protocole de Kyoto)
  • de rentabilité financière susceptible d’assurer un retour sur investissements satisfaisant.

Le BMN va appuyer les entreprises pour :

  • Une maîtrise des coûts de l’énergie dans la production et une amélioration du niveau de compétitivité et des performances financières et environnementales.
  • Un accès aux technologies et aux savoir-faire appropriés à des coûts compétitifs dans le domaine de la maîtrise de la consommation d’énergie.
  • Un renforcement des capacités nationales en matière d’offre de services (préparation, conduite et suivi de projets d’efficacité énergétique).
  • Une levée des barrières administratives, technologiques, organisationnelles et économiques afin de favoriser la prise de conscience et la promotion de politiques de maîtrise de la consommation d’énergie.

Le BMN appui les entreprise en :

  • Développant une méthodologie d’audit énergétique (méthodes techniques et financières) adaptée aux entreprises sénégalaises.
  • Accompagnant les entreprises diagnostiquées dans la mise en œuvre de leur plan de mise à niveau énergétique.
  • Formant les ressources humaines des entreprises aux bonnes pratiques de gestion et d’optimisation des ressources énergétiques.

Les principales actions en matière de prise en charge de l’efficacité énergétique :

  • Les diagnostics énergétiques
  • Les études techniques approfondies
  • La formation sur les techniques d’économie d’énergie
  • Les acquisitions d’équipements et de procédés plus économes en énergie
  • Le changement de sources d’énergie plus économes
  • Le Système de Management de l’Efficacité Energétique

Eligibilité technique des projets :

Dépollution Traitement des rejets Traitement des rejets d’eau et atmosphériques pour mise en conformité avec la législation nationale ou
au-delà (filtrage des fumées, station de prétraitement, installations de contrôle de la pollution, etc.) ou tout investissement permettant une minoration de l’impact sur le milieu naturel.
Production propre Valorisation des déchets
Maîtrise de l’énergie Energies renouvelables Projets produisant toute forme d’énergie sans utilisation d’énergie fossile. Cogénération (biomasse). Solaire. Eolien.
Efficacité énergétique Amélioration de la consommation de fuel, prévention de la perte énergétique, basse consommation, investissement dans des processus moins coûteux en énergie, investissement dans des matériaux de construction appropriés, mise en place de système de régulation.

Critères financiers :

  • Montant maximal d’un prêt à une entreprise : 1,3 milliard FCFA
  • Autofinancement minimum de 15%
  • Durée minimale d’un prêt : 3 ans avec possibilité de différé.

    Partenaires

Entreprises accompagnées